Comment la Fashion Industry survit au Coronavirus ?

Comment la Fashion Industry survit au Coronavirus ?

Usines de production fermées, défilés Croisière et Fashion Weeks annulés. Le calendrier saisonnier de la Mode est profondément perturbé par l’épidémie de Covid-19. La Fashion Industry voit son écosystème bouleversé.

Industriels, indépendants et salariés demeurent inquiets quant aux répercussions économiques. Mais c’est avant tout l’occasion de repenser tant les méthodes de production que les habitudes de consommation. À l’ère du confinement, l’EIDM vous dresse un panorama de la Fashion Industry qui s’organise et innove pour répondre aux contraintes sanitaires.

Bienveillance et élan de solidarité

Le secteur de la Mode, bien que paralysé, aborde la crise sanitaire de façon bienveillante. Engagement associatif, mesures solidaires et dons multiples, les entreprises deviennent des acteurs à part entière du combat contre l’épidémie.

Covid-19 : Louis Vuitton se lance dans le gel hydroalcoolique

En effet, de grandes maisons ont détourné leurs chaînes de production pour répondre à la pénurie de matériels de protection. La fabrication de gel hydroalcoolique a par exemple été initiée par Louis Vuitton puis L’Oréal. Également la production massive de masques  et blouses de protection par Prada, ou Saint Laurent et Balenciaga, propriétés du groupe Kering.

Recherche et hôpitaux : quand la mode s’engage

D’autres griffes ont choisi de s’engager dans la recherche comme Dolce & Gabbana ou dans la construction d’hôpitaux en Italie à l’image de Moncler. Une collecte de fonds a également été lancée par la célèbre blogueuse Chiara Ferragni. De même, le groupe de luxe Giorgio Armani, ou Richemont – qui détient Chloé, Cartier et Van Cleef & Arpels – ont promis des dons généreux pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

D’autres entreprises se mobilisent en suspendant les livraisons pendant la période de confinement.

Coronavirus : une stratégie commerciale impactée

Il y a quelques mois encore, le Coronavirus n’était pas au programme de la stratégie commerciale des entreprises. Elles ont pourtant dû faire face à cette situation inédite avec réactivité. Robin Meason, directrice du bureau de presse Ritual Projects, affirme que “en temps de crise, nous sommes forcés de devenir plus créatifs pour trouver des solutions à des nouveaux problèmes. L’aspect positif est que ce climat peut générer de l’innovation”.

Covid-19 : la fashion industry reste positive

L’industrie de la Mode, particulièrement affectée, choisit donc globalement de diffuser un discours optimiste et d’encourager le strict respect des mesures sanitaires. À ce titre, nous pouvons citer le parti pris de Nike : « Si vous avez toujours rêvé de jouer pour des millions de personnes, c’est le moment de le faire en restant chez vous (et potentiellement sauver des millions de personnes). »

Coronavirus & Communication : les marques assurent

Sur le plan de la communication, cela se traduit par une proximité croissante auprès de ses clients. Le lien maintenu grâce à l’animation des réseaux sociaux, ainsi que des campagnes emailing rassurantes.

Shopping solidaire : réagir au covid-19 avec humour

Le concept de Shopping solidaire en faveur de la Fondation des Hôpitaux de Paris a aussi été développé par Sézane, Ba&sh ou encore Zadig & Voltaire. Enfin, certaines enseignes choisissent d’adapter leur offre et d’apporter une note humoristique à ce contexte de crise. Ci-dessous une pièce de l’e-shop T-shirt Corner dans le cadre de l’opération Soutien aux Soignants.

Coronavirus et Fashion Industry : vers un nouveau modèle économique ?

La situation actuelle suscite une remise en question globale de l’écosystème de la Mode. L’industrie mondiale du textile se reposant largement sur la Chine, longtemps considérée comme « l’atelier du monde ».

Il semble essentiel de repenser le modèle économique. Relocalisation et sourcing de proximité : une prise de conscience s’opère progressivement dans l’industrie du textile. Pour beaucoup d’enseignes, l’heure est à la revalorisation de la production et des commandes dans l’hexagone et en Europe.

En attendant, prenez soin de vous #stayhome

Author

Remy Le Palmec