fbpx

Mode neutre à l’honneur : Découvrez le No Gender Fashion Show

Le No Gender Fashion Show (No Gender = Mode Neutre) organisé par les Bachelors 1ère année de l’EIDM est attendu avec la plus grande impatience. L’EIDM ou L’École Internationale De Mode et Luxe est implantée à Paris et à New York. Elle compte parmi les vecteurs en matière d’innovation et montre son engagement au service de causes qui lui tiennent à coeur.

Tout le monde retient son souffle avant le coup d’envoi de ce Fashion Show si prometteur. La mode neutre et dégenrée sera à l’honneur et tous les projecteurs sont déjà en place pour partager l’événement. On attend impatiemment les révélations sur cette tendance : Le No Gender, qui intéresse les meilleurs créateurs de Mode.

 

mode neutre no gender

L’apologie de la neutralité

Catégorisé comme un style nouveau, le No Gender ou le non genré n’en est pas un. En effet, la mode toujours balisée par certains codes, connais un début de changement depuis les années vingt. Avec notamment la coupe garçonne et l’adoption du blazer, des pantalons et du smoking par la gente féminine.

Si le courant avait un peu plus de difficulté à percer du côté des hommes, on constate que la barrière commence à tomber, lentement mais surement. En effet, des créateurs si sont employé : Yves Saint Laurent et Jean Paul Gauthier notamment comprennent très vite que le No Gender était certainement précurseur d’une révolution dans le monde de la Mode.

Le Fashion Show des étudiants de l’EIDM, une école de mode internationale, donnera le coup de grâce aux dernières réticences et a priori sur le sujet.

La mode neutre : Une mode sans distinction

L’unicité de la mode et son universalisation est en train d’émerger et de gagner du terrain. Ainsi, on attend de ce défilé organisé par les élèves de l’EIDM, l’annonce de l’abolition du genre dans la mode.

Le fait de mettre une robe ou une jupe ne diminue en rien la virilité ou la masculinité. Les femmes en pantalons peuvent tout autant rester féminines. Le fait que Jaden Smith, fils du célèbre acteur Will Smith, ait défilé en jupe dans la collection féminine de Louis Vuitton ne lui a pas fait perdre sa virilité pour autant. Il en est de même pour le rappeur Thung qui a posé en robe à volants.

La mode est à un tournant décisif qui prône la mixité sous toutes ses coutures.

 

L’apparition d’une nouvelle esthétique

Le grand magasin Selfridges de Londres a donné une nouvelle dynamique au No Gender en 2015. Le public attend que le show de l’EIDM soit précurseur et révélateur d’un genre encore trop laissé pour compte.

Les mentalités commencent à évoluer et le No Gender s’immisce imperceptiblement dans tous les ateliers de coutures. Les magasins qui ont adopté le style commencent à être nombreux. Les fashionistas n’attendent plus que la consécration de la nouvelle esthétique.

Le No Gender, une mode audacieuse

Si la mode mixte commence à faire fureur, c’est dans la perspective d’abolir toute distinction entre les deux genres. La promotion de l’apparence androgyne est indissociable de cette mode qui se veut asexuée.

La réussite fulgurante de « Agender », un événement servant d’avant-goût à la tendance témoigne de l’adoption de cette fusion des deux genres.

Rendez-vous le 19 Avril à 19h30 dans les magnifiques salons de l’Hotel de Crillon sous le parrainage de Monsieur Baptiste Giabiconi. Vous pourrez ainsi découvrir les créations des étudiants de l’EIDM, école novatrice et engagée.