fbpx

Découvrez les projets magazine des Bachelors 2ème année

Chaque année, les Bachelors 2éme année ont pour projet de créer un magazine de mode. A l’instar du projet défilé des Bachelors première année, le thème était le « No Gender » ou la mode neutre.

Rédaction, design, choix du support, soirée de lancement, nos étudiants ont su se surpasser et fournir un travail de qualité.

Découvrez les 11 projets magazine des étudiants suivis des images de la soirée de lancement des Bachelors.

Chaos, par Émilie Vélia Rivière

Bien qu’étant un phénomène mondial, ce n’est qu’en 2016 avec la loi, sur le mariage pour tous, votée sous le mandat de François Hollande, que la communauté LGBTQ+ a pu participer à ce débat et se faire une place légitime dans la société française.

Après avoir fonctionné, pendant plusieurs années, de manière binaire, l’univers de la mode et du luxe, a récemment changé de stratégie et tente de surfer sur la vague du « no gender / gender-equality … »

 

Judy, par Inès Lefebvre et Manon Droneau

Ce mois de Juin marque 50ans, un demi siècle entier, depuis la disparition de notre bien-aimé artiste, interprète et icone, Judy Garland. ll marque également les 50 ans des émeutes de Stonewall. Un soulèvement qui a eu lieu suite à un raid en apparence normal des policiers. Au Stonewall Inn dans le bas Manhattan, un bar gay réputé de l’époque.

 

Chaos Bis, par Mailys Courrege et Rana Soliman

Découvrez des astuces et nouveautés 100% No Gender.

Au sommaire, coups de coeurs, tendances de l’automne, emplettes No gender. L’équipe de Chaos Bis analyse pour vous la « nouvelle génération qui s’assume » avec le décryptage des looks de Cara Delevigne, Bilal Hassani, etc…

 

Hibiscus, par Laureen Atala

Passionnant, motivant, émouvant, captivant, excitant, enivrant …

Autant de sensations ressenties lors de la conception de ce magazine. Du don de soi, des rendez-vous, de nouvelles rencontres, des échanges d’idées. Ainsi que des interrogations, des interviews, des phrases cultes, de la persuasion, de l’adhésion, de la conviction, de la certitude…..

 

Fluid, par Lou Gautherat, Manon Ghezzi, Thomas Renaud et Jade Mari

Et si les frontières disparaissaient ? Un monde sans limite, sans prise de tête, sans jugement.

Un monde où le genre ne définit pas une personne. Simplement un monde où chacun peut contester sa propre identité.

Nous avons besoin d’ouverture d’esprit. D’avancer sans se comparer les uns les autres. Nous devons évoluer afin que chacun puisse s’affirmer.

Ce magazine n’évoque pas seulement le no gender, son fondement est l’idée de mettre en avant cette génération qui a grandi sans que le genre soit une complication.

 

Eye Conic par Tom André, Mélissa Kétura Charles, Anna Ben Abid et Mohamed Mestari

Basic. No Gender. Que cela signifie-t-il aujourd’hui ?

Dans une époque où chacun cherche à exprimer qui il est, ainsi qu’à assumer ses choix, les normes se brisent pour construire un avenir nouveau. La jeune génération à laquelle nous appartenons tend à renouveler les codes et les traditions de ce que l’on pourrait appeler « l’ancien monde ». Celui là même qui nous a appris à se placer dans des cases prédéfinies. Cette société où chacun devrait s’enfermer dans un carcan de normes, d’obligations et de devoirs. Ainsi, une ère de liberté de sa personne est en chemin. La vie des uns commence pendant que celle des autres recommence.

Evasion, par Solène Ngouloubi, Raony Rodriguez, Emmy Kalengula et Morgane Malet

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants, Polis par les ans, Décoreraient notre chambre ; Les plus rares fleurs. Mêlant leurs odeurs. Aux vagues senteurs de l’ambre, Les riches plafonds, Les miroirs profonds, La splendeur orientale, Tout y parlerait. À l’âme en secret. Sa douce langue natale .

 

Inside, par Inès Masse et Laurine Baillet

La mode rythme nos saisons, sous la chaleur de la plage, de la ville ou même encore des montagnes, elle nous fait vibrer à tout moment de l’année.

C’est pour cette raison, que l’on a décidé de consacrer ce premier numéro d’INSIDE aux nouvelles tendances qui feront chavirer votre coeur pour la saison printemps-été 2019.

 

The No Gender Issue, par Shanon Charlery

Le genre.

Une question compliquée à laquelle tant ont essayé de répondre avant moi. Une question à laquelle j’estime qu’il y a autant de réponses que d’êtres humains. C’est pour cela qu’il est temps que nous arrêtions de voir le monde sous le filtre de la binarité. Dans ce numéro nommé « The No Gender Issue », je vais tenter de définir le genre. En évoquant tous ses moyens d’être exprimé. Pour moi, le genre est un spectre sur lequel nous nous situons tous. Aucun d’entre nous ne se trouve à l’une ou l’autre de ses extrémités.

 

Icone, par Julia Bouroukhoff, Fiona Dagorn, Chloé Henry et Angela Logby

Cette belle année est bientôt terminée et nous arrivons à l’aboutissement de notre projet de fin d’étude : la réalisation d’un magazine de mode.

Nous espérons que notre petite équipe féminine arrivera à vous divertir. À travers ces quelques pages riches en « mode ». Pour cette édition, nous vous proposons un numéro chaleureux et positif. Avec un tas d’actualités plus qu’intéressantes !

 

Sip Street, par Lina Benslimane

Ce magazine est dédié au thème de “No Gender Au Maroc”.

Il parcours les créateurs et artistes marocains qui brouillent les frontières du genre. Ceux dont l’inspiration est puisée dans l’ethnique de leur génération. Pendant longtemps et encore d’actualité la question de l’équité et de l’égalité entre les sexes est délicate et touche le monde. C’est un enjeu de reconnaissance et de respect de la dignité de la personne humaine.

 

Revivez en images la soirée de lancement des magazines

Découvrez les projets magazine des Bachelors 2ème année

Chaque année, les Bachelors 2éme année ont pour projet de créer un magazine de mode. A l’instar du projet défilé des Bachelors première année, le thème était le « No Gender » ou la mode neutre.

Rédaction, design, choix du support, soirée de lancement, nos étudiants ont su se surpasser et fournir un travail de qualité.

Découvrez les 11 projets magazine des étudiants suivis des images de la soirée de lancement des Bachelors.

Chaos, par Émilie Vélia Rivière

Bien qu’étant un phénomène mondial, ce n’est qu’en 2016 avec la loi, sur le mariage pour tous, votée sous le mandat de François Hollande, que la communauté LGBTQ+ a pu participer à ce débat et se faire une place légitime dans la société française.

Après avoir fonctionné, pendant plusieurs années, de manière binaire, l’univers de la mode et du luxe, a récemment changé de stratégie et tente de surfer sur la vague du « no gender / gender-equality … »

 

Judy, par Inès Lefebvre et Manon Droneau

Ce mois de Juin marque 50ans, un demi siècle entier, depuis la disparition de notre bien-aimé artiste, interprète et icone, Judy Garland. ll marque également les 50 ans des émeutes de Stonewall. Un soulèvement qui a eu lieu suite à un raid en apparence normal des policiers. Au Stonewall Inn dans le bas Manhattan, un bar gay réputé de l’époque.

 

Chaos Bis, par Mailys Courrege et Rana Soliman

Découvrez des astuces et nouveautés 100% No Gender.

Au sommaire, coups de coeurs, tendances de l’automne, emplettes No gender. L’équipe de Chaos Bis analyse pour vous la « nouvelle génération qui s’assume » avec le décryptage des looks de Cara Delevigne, Bilal Hassani, etc…

 

Hibiscus, par Laureen Atala

Passionnant, motivant, émouvant, captivant, excitant, enivrant …

Autant de sensations ressenties lors de la conception de ce magazine. Du don de soi, des rendez-vous, de nouvelles rencontres, des échanges d’idées. Ainsi que des interrogations, des interviews, des phrases cultes, de la persuasion, de l’adhésion, de la conviction, de la certitude…..

 

Fluid, par Lou Gautherat, Manon Ghezzi, Thomas Renaud et Jade Mari

Et si les frontières disparaissaient ? Un monde sans limite, sans prise de tête, sans jugement.

Un monde où le genre ne définit pas une personne. Simplement un monde où chacun peut contester sa propre identité.

Nous avons besoin d’ouverture d’esprit. D’avancer sans se comparer les uns les autres. Nous devons évoluer afin que chacun puisse s’affirmer.

Ce magazine n’évoque pas seulement le no gender, son fondement est l’idée de mettre en avant cette génération qui a grandi sans que le genre soit une complication.

 

Eye Conic par Tom André, Mélissa Kétura Charles, Anna Ben Abid et Mohamed Mestari

Basic. No Gender. Que cela signifie-t-il aujourd’hui ?

Dans une époque où chacun cherche à exprimer qui il est, ainsi qu’à assumer ses choix, les normes se brisent pour construire un avenir nouveau. La jeune génération à laquelle nous appartenons tend à renouveler les codes et les traditions de ce que l’on pourrait appeler « l’ancien monde ». Celui là même qui nous a appris à se placer dans des cases prédéfinies. Cette société où chacun devrait s’enfermer dans un carcan de normes, d’obligations et de devoirs. Ainsi, une ère de liberté de sa personne est en chemin. La vie des uns commence pendant que celle des autres recommence.

Evasion, par Solène Ngouloubi, Raony Rodriguez, Emmy Kalengula et Morgane Malet

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants, Polis par les ans, Décoreraient notre chambre ; Les plus rares fleurs. Mêlant leurs odeurs. Aux vagues senteurs de l’ambre, Les riches plafonds, Les miroirs profonds, La splendeur orientale, Tout y parlerait. À l’âme en secret. Sa douce langue natale .

 

Inside, par Inès Masse et Laurine Baillet

La mode rythme nos saisons, sous la chaleur de la plage, de la ville ou même encore des montagnes, elle nous fait vibrer à tout moment de l’année.

C’est pour cette raison, que l’on a décidé de consacrer ce premier numéro d’INSIDE aux nouvelles tendances qui feront chavirer votre coeur pour la saison printemps-été 2019.

 

The No Gender Issue, par Shanon Charlery

Le genre.

Une question compliquée à laquelle tant ont essayé de répondre avant moi. Une question à laquelle j’estime qu’il y a autant de réponses que d’êtres humains. C’est pour cela qu’il est temps que nous arrêtions de voir le monde sous le filtre de la binarité. Dans ce numéro nommé « The No Gender Issue », je vais tenter de définir le genre. En évoquant tous ses moyens d’être exprimé. Pour moi, le genre est un spectre sur lequel nous nous situons tous. Aucun d’entre nous ne se trouve à l’une ou l’autre de ses extrémités.

 

Icone, par Julia Bouroukhoff, Fiona Dagorn, Chloé Henry et Angela Logby

Cette belle année est bientôt terminée et nous arrivons à l’aboutissement de notre projet de fin d’étude : la réalisation d’un magazine de mode.

Nous espérons que notre petite équipe féminine arrivera à vous divertir. À travers ces quelques pages riches en « mode ». Pour cette édition, nous vous proposons un numéro chaleureux et positif. Avec un tas d’actualités plus qu’intéressantes !

 

Sip Street, par Lina Benslimane

Ce magazine est dédié au thème de “No Gender Au Maroc”.

Il parcours les créateurs et artistes marocains qui brouillent les frontières du genre. Ceux dont l’inspiration est puisée dans l’ethnique de leur génération. Pendant longtemps et encore d’actualité la question de l’équité et de l’égalité entre les sexes est délicate et touche le monde. C’est un enjeu de reconnaissance et de respect de la dignité de la personne humaine.

 

Revivez en images la soirée de lancement des magazines